• Cécile Hontoy

Une discipline positive pour les adolescents

Dernière mise à jour : 25 janv. 2021

Plusieurs parents me demandent comment gérer le désir aventurier de leurs adolescents. J'offre alors des outils positifs permettant d'ajuster leur relation parentale.

Plusieurs pensent, en effet, qu'il n'existe pas de recette miracle ! Que de vouloir gérer les comportements des enfants demande tôt ou tard un lâcher-prise de la discipline !

S'il est vrai qu'il est salutaire de lâcher du lousse, comme le cite l'expression populaire, il faudrait cependant apprendre à lâcher-prise adroitement !

Mais qu'on se console ! Car entre tout laisser faire et user d'autorité despotique, il existe d'autres alternatives plus chaleureuses.


La philosophie d'encadrement par la discipline positive fonctionne très bien avec les adolescents. Lisez ce qui suit pour mieux la comprendre.



La philosophie de la discipline positive a été développée par James Nelsen.


Pour lui, tout est possible lorsque le parent ou l'éducateur garde un rapport positif avec l'enfant. Afin de garder un rapport positif avec le jeune, le parent doit apprendre à regarder les agissements de son fils ou de sa fille à partir d'un regard d'amour !

Ce regard d'amour maintient et crée le lien éducatif.


Le fondement de cette discipline positive s'inscrit dans la bienveillance et le désir sincère de communiquer avec l'adolescent. Cette bienveillance et ce goût pour une vraie communication empêcheront l'adolescent de se refermer derrière la barrière close d'un mutisme inquiétant. Il s'agit pour le parent d'un travail de conscience sur lui-même et non pas d'un abandon des valeurs fondamentales à l'éducation!


Le parent comme l'éducateur ont intérêt à développer leur langage et leur curiosité attentive. En effet, l'apprentissage des questions ouvertes de style thérapie-coaching, une sincère attention et écoute aux réponses, une curiosité intéressée à la vie intérieure de l'autre deviendront le gage authentique d'une reconnaissance mutuelle.


J'explique souvent que le fait de reconnaître le jeune comme personne lui donne la latitude et la responsabilité pour faire de meilleurs choix. Ce n'est pas tant de nous faire reconnaître de lui ou d'elle qui importe plutôt que de le reconnaître lui ou elle comme un individu capable de choix positifs et d'attitudes ouvertes.


La punition classique de la discipline despotique ancienne n'a plus de place ! Il s'agit de miser davantage sur les vrais besoins cachés derrière la démonstration trop théâtrale des stéréotypes des jeunes de 14 à 18 ans. L'intervention, en elle-même, repose donc sur les atouts, les ressources du jeune.

Il s'agit surtout que le parent ou l'éducateur apprenne à rester le miroir clair de l'image positive de son jeune. Alors l'estime de soi se renforce en lui ou elle. La confiance en soi va de pair avec des choix de vie de plus en plus gagnants!


Dans ce processus positif d'encadrement éducatif, le parent ou l'éducateur porte la réflexion de savoir ce qui est bon pour lui ou elle. Il ne prétend plus connaître pour l'autre mais apprend à écouter cet individu unique cherchant naturellement à développer ses propres talents!


La critique et l'humiliation sont remplacées par l'encouragement, le coaching et l'enseignement. L'enseignement et le coaching présupposent une coopération, un échange. Car qui comprend prend donc avec lui, assimile en lui !



  • LE MESSAGE D'AMOUR PASSE AVANT LE RESTE ET SE TRADUIT DE FAÇON CONCRÈTE DANS NOTRE FAÇON D'AGIR !

  • UNE PUNITION NE DÉCOURAGE PAS À RECOMMENCER! PLUTÔT À DISSIMULER LES ACTIONS DÉSAPROUVÉES!

  • LES ERREURS, LES ÉCARTS SOULIGNENT LA DIFFÉRENCE DES NIVEAUX LOGIQUES DIFFÉRENTS !

La puissance de la discipline positive est telle qu'elle change les rapports de force comme: gagnants ou perdants, avoir raison ou tort, le bien et le mal !

Elle propose un nouvel axe d'enseignement permettant un rapport plus harmonieux et donc une ouverture plus grande !

Plusieurs conflits parents et adolescents peuvent être réglés grâce aux outils de l'intervention disciplinaire positive.


Pour consulter en ligne:

purushahontoy@hotmail.com


80 vues0 commentaire