• Cécile Hontoy

Pourquoi faut-il renoncer à résoudre nos problèmes comme nous avons toujours tenté de le faire ?

Lorsque nous tentons de résoudre nos problématiques plus souvent qu’autrement nous tentons de les résoudre avec les mêmes outils et de la même manière. C’est ainsi que le cercle vicieux de nos incapacités à les régler s’installe de nouveau et se renforce de lui-même !


Par ailleurs, nous nous entendons souvent dire :

J’ai essayé pourtant…!

Comment cela se fait-il que je suis au même point qu’avant ?

Je pensais pourtant que …!

Vraiment, je ne m’en sortirai jamais !

Je le savais, je l’avais dit !





En fait c’est que notre cadre de référence est faussé. Généralement nous tentons de résoudre notre problème sans nécessairement nous demander ce que nous rapporte ce problème.

Entendons-nous!



Lorsqu’un problème résiste et persiste, c’est en grande partie parce qu’il nous rapporte quelque chose et que notre stratégie inconsciente pour garder ce rapport est plus efficace que la stratégie consciente pour le résoudre que nous tentons de mettre au point.

Cécile Hontoy, Thérapeute coach professionnelle


Laissez-moi vous expliquer par l’exemple de vie d’une de mes clientes.

Elle me consulte parce qu’elle désire quitter son mari mais ne sait pas comment le faire. Elle me dit qu’elle désire le divorce depuis un certain nombre d’années mais qu’elle n’a jamais osé le dire à son partenaire ni faire des gestes en ce sens. Elle se sent donc paralysée dans une relation amoureuse qui ne lui rapporte plus rien.


Dans un premier temps nous regardons elle et moi les outils qu’elle a déjà utilisés par elle-même ou avec d’autres thérapeutes. Ils n’ont eu aucun résultat sinon de la paralyser davantage et de saper le peu d’espoir qu’elle avait de se ressentir enfin libérée de la relation.

J’interroge alors cette relation. Elle convient que son mari lui donne beaucoup de cadeaux, lui offre des sorties et des voyages. Dans ces sorties et ces voyages, elle se sent mieux, moins emprisonnée qu’entre quatre murs, dans sa maison.

Je lui demande comment serait la relation amoureuse si elle était toujours en voyage ?

Elle convient que cela serait vraiment mieux. Elle pourrait attendre son mari, le voir dans un autre contexte que celui de la maison et du temps de l’après travail. Elle se sentirait plus libre.

À la suite de ce qu’elle m’avoue, je lui propose de ne plus essayer de quitter son mari et de mettre plutôt les efforts pour se retrouver en voyage la plupart du temps. Soit changer de travail et trouver un emploi dans lequel elle pourrait faire du télétravail à distance. Je lui recommande de rechercher les offres d’emploi à l’étranger et de mettre ses efforts en ce sens.

Elle le fait.


Par le plus grand des hasards, je la rencontre dix ans plus tard. Elle est épanouie dans sa même relation amoureuse qui va la rejoindre aux quatre coins du monde !


Dans ce cas précis, le véritable problème n’était pas la relation. C’était davantage une impression d’enfermement et d’étouffement dans une vie de banlieusards qui ne convenait pas à ses valeurs. Ma cliente a osé la solution proposée à la suite de ces propres affirmations. Elle a donc trouvé un travail lui permettant de voyager et d’attendre son mari aux quatre coins du monde.


En coaching professionnel en approches solutions, la méthode que j’ai utilisée ce nomme recadrage. Dans cette méthode, j’ai gardé en mémoire que ma coachée désirait changer. Mais en l’interrogeant plus avant sur sa relation, je l’ai amenée à recadrer sa problématique. Comme cette cliente a suivi ma suggestion directement, elle a donc installé rapidement une stratégie lui permettant d’aller mieux. Dans ce cas précis, la solution se trouvait dans la recherche d’un travail à l’étranger et la fin d'une vie contraire à ses valeurs contrairement à la recherche d'un divorce !


Ce n’est évidemment pas la seule personne qui a pu bénéficier d’un recadrage adéquat lui permettant de comprendre mieux les gains cachés de stratégies inconscientes que nous considérons non efficaces. Ces recadrages thérapeutiques nous permettent d’élaborer une vision beaucoup plus réaliste et bien souvent moins angoissante de nos problématiques afin d’y ajuster la décision importante et les outils efficaces.


L’étonnante facilité de la méthode de recadrage est à souligner. Mais le résultat dépendra, vous vous en doutez, du rapport humain et de la capacité d’authenticité du coach professionnel comme de sa clientèle.

Cécile Hontoy, coach et formatrice

Yogui Swami Purusha



16 vues0 commentaire