• Cécile Hontoy

LA THÉRAPIE-COACHING EST UNE QUESTION DE RÉSONANCE

Dernière mise à jour : 25 janv. 2021

Le sujet de la résonance en thérapie-coaching est au goût du jour! Plusieurs livres traitent de cette voie importante de solutions.


Pour bien comprendre la résonance, imaginons un bol tibétain! Le bâton du pèlerin frappe sur le bol, cela émet un son. Ce son résonne en parfaite correspondance avec la manière et la force dont le bol a été frappé et en parfait accord avec la forme et la texture du bol! Dans la boutique ésotérique, le chercheur choisit son bol tibétain selon la résonance qu'il en ressent.


Que les chercheurs en psychologie positive, les coachs en accompagnement à la personne, les enseignants et tous les aidants de ce monde se le disent: le phénomène de la résonance en mieux-être est loin d'être la trouvaille des dernières années!


Les véritables guérisseurs/euses, les vrais chamanes du monde ancien mais qui demeurent cachés, les pleureurs/euses des anciens rites, et les authentiques maîtres spirituels travaillent avec le phénomène de la résonance en thérapie et guérison depuis l'aube des temps! Lors d'initiations sacrées, ils partagent ce secret bien gardés à leurs élèves, entraînés à les recevoir! Par contre, il y a fort à croire qu'ils y ajoutent, quand l'élève est prêt, des ingrédients plus hautement élevés que le permettent les apprentissages universitaires cognitifs et méthodiques actuels.

( Voir: Anthropologie Religiologie : La vie après la mort selon les différentes religions du monde (analyse comparative afin de soustraire les symboliques archétypes pouvant aider au suicide chez les jeunes), maitrise de Cécile Hontoy, UQAM,1992)


Le travail avec la résonance est pratique et efficace. Il exige un regard authentique sur soi-même en tant que thérapeute-coach, aidant ou accompagnant. Il s'agit de savoir déchiffrer les miroirs offerts par le rapport coach-coaché.



Afin de comprendre davantage l'importance de la résonance en miroirs dans l'approche solution proposée par la thérapie-coaching, nous faire une marche arrière sur le rapport relationnel entre le coach et son coaché avant d'insister sur la qualité du positionnement du coach.


Le rapport relationnel reste toujours de première importance dans le coaching en approche solution. Dès la première rencontre, en tant que client/e, vous pouvez ressentir de la sympathie ou non, un accord ou non, de la confiance ou non envers votre coach de vie. Il en est de même pour la personne ressources que vous avez choisie. Il/elle peut savoir s'il/elle est peut vous guider positivement vers votre objectif ou non, si sa personnalité et ses moyens sont en résonance avec votre besoin d'aide, d'écoute, de soutien et d'accompagnement. Le rapport relationnel demande la valeur de l'authenticité comme un sentiment de co-responsabilité dans et pour l'objectif proposé. Le phénomène de la résonance aide à établir ce rapport co-créateur en approche solution.


J'utilise le terme de résonance pour désigner cette situation où ce que nous vivons a une utilité pour l'autre ou pour le contexte dans lequel ce sentiment émerge.
Mony Elkaim, Entre résilience et résonance ( éditions Fabert)

Pour les Anciens, foi d'Anthropologue, il existe 3 miroirs de résonance conventionnels . Ces miroirs se présentent chacun comme un pont positif vers le futur.


  1. Le miroir clair: la relation entre le coach de vie et son coaché est claire, évidente. La résonance avec le vécu du coach de vie est particulièrement vive. Des miracles de vie sont à prévoir rapidement!

  2. Le miroir ombragé: la relation entre le coach de vie et son coaché est nébuleuse. le coaché apporte son lot de résistances. Le coach n'arrive pas à se faire bien comprendre. La résonance est dissonante. La relation peut se travailler. Mieux, en travaillant au rapport thérapeutique, les deux personnes s'apportent mutuellement des solutions! Des projets actifs et positifs sont à prévoir.

  3. Le miroir sombre: le rapport entre le coach de vie et son coaché a de la difficulté à être franchement positif. La résonance relationnelle se ressent comme presque muette. Cela entraîne au courage et à l'authenticité des questions ouvertes! Ces questions ouvriront un espace commun de vérités. Ces vérités, une fois admises, pourront servir de cadres ressources positifs, que la relation thérapeutique continue ou cesse. Les deux personnes en sortiront gagnantes.

Si le phénomène de la résonance est important en approche solution, il ne faut surtout pas omettre la qualité du positionnement du coach, la dynamique interne du client, et l'art du coaching qui s'acquiert au fur et à mesure de l'expérience.


Vous désirez en connaître davantage sur mes services? Consultez:

https://www.votretherapiecoaching.com/







17 vues0 commentaire