top of page
  • Photo du rédacteurCécile Hontoy

Ce que tu peux t'attendre d'un travail sur toi-même en coaching essentiel

Dernière mise à jour : 10 févr.


Le coaching semble être à la mode. En fait, bien des personnes suivent des heures d'apprentissages du coaching. Elles vont ainsi de cours en cours, d'enseignants en enseignants, de coachs en coachs, et pratiquent d'autres cours encore dans l'unique but, avoué ou non, de se trouver elles-mêmes. Il est plus simple de déguiser le mal du vivre en s'imaginant apprendre à aider les autres. Le prétexte pour plusieurs personnes de rencontrer une vocation en aide à la personne ou bien de se ressourcer en relations humaines ou encore d'apprendre de nouvelles techniques en savoir faire et savoir être dans ce domaine sert à masquer, le plus souvent que nous le pensons, cet immense besoin d'être reconnues, entendues, soutenues et cette volonté fort louable d'atteindre au mieux-être, c'est à dire mieux dans leur peau, dans leur tête, dans leur coeur, dans leur travail, dans leur société, dans leur famille, dans leur essence.



Il est vrai que notre vie matérialiste n'offre que peu de temps pour le ressourcement en mieux être seul ou accompagné d'un groupe. Non seulement, il nous faut choisir ce chemin de l'Essentiel, mais encore faut-il briser les résistances de notre propre entourage. Choisir de s'inscrire à un de ces cours ou à une de ces formations ou à un suivi de coaching sérieux est un acte fort courageux et guerrier. Cela demande un investissement de temps,. d'argent et évidemment de son soi-même. Que le prétexte d'aider les autres soit légitime ou non, connu ou méconnu, s'avère de peu d'importance. Ce qui compte, dans le coaching, c'est tout d'abord cet effet -miroir- que je cherche et que l'autre, les autres me renvoient le plus honnêtement possible.


Au travers d'un suivi sérieux en coaching, je peux me voir comme je suis, aujourd'hui. J'apprends à me dégager de mes croyances qui me déguisent et à reconnaître mon vrai moi. J'apprends à décoder le sens de ma vie et à gouverner à ma destinée. J'apprends à m'assumer tel que je suis et donc à assumer mes choix. J'apprends à m'habiller tous les jours de l'état que je nomme l'État de l'autoconscience. Cette conscience me permet la vision juste de qui je suis dans l'instantané. C'est comme si j'apprenais à être capable de me photographier moi-même dans tous mes détails au centre du monde que j'habite dans l'instant. Cette super conscience est comparable à une super nova que vous pourriez photographiée instantanément au travers d'un magistral appareil photo. À la différence que cette super nova n'est pas éloignée car elle est en effet vous mêmes en action et en communication positives ou négatives dans le monde.


Ta volonté courageuse de suivre un processus en coaching rapiécera ou te fera changer ton vêtement troué par la vermine de la fausse estime de toi-même et par le peu de confiance que tu t'accordes. Sans parler des causes des cinq blessures typiques de l'enfance mais simplement en te plaçant dans l'immédiateté du moment présent, le coaching te donnera la permission de te mettre à nu, de t'apprécier comme tu es et de changer tout ton vêtement si tu le désires. Car il est dit que tout est possible dans cet immense vérité de la Vie qui t'habite et veut pour toi le meilleur.


Je te souhaite de suivre un processus coaching, jusqu'au bout. Le bien être que l'on en retire n'est pas une simple bulle de savon . Il se place dans le coeur de soi et y réside pour y demeurer.


Cécile Hontoy

Les ondes de choc provoquées par tes blessures ont déchiré

12 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Commentaires


bottom of page