• Cécile Hontoy

3 attitudes à adopter pour ne plus te saboter toi-même


Certainement, comme beaucoup d'autres, tu as eu la bonne idée d'écrire tes voeux personnels pourcette année 2022. Certainement, comme beaucoup d'autres, en ce début d'année, tu ressens plein de bonne volonté et du coeur au ventre, comme on dit par chez nous.


En ligne, une cliente en thérapie- coaching solution m'avouait qu'elle ne faisait plus de voeux pour elle-même au début de l'année nouvelle. Car elle avait remarqué que dès qu'elle dessinait un plan de réalisations personnelles positives, un saboteur bien caché au centre de ses propres croyances inventait des stratégies contraires. Le résultat ne se faisait pas attendre! Le sabotage de ses rêves ressemblait rapidement à l'image d'un navire penché lamentablement sur une banquise gelée, le gras du ventre percé d'une roche qu'elle ne se serait jamais attendue à trouver en ces lieux de neige désertiques. ( Image intérieure qu'elle même trouva pour décrire son état avec l'outil de l'hypnose Ericksonnienne.)


Tout ce qu'un homme réussit et tout ce qu'un homme ne peut réussir dépend directement des pensées. Dans un univers où la perte d'équilibre équivaudrait à une destruction totale, la responsabilité individuelle doit être absolue, la faiblesse et la force d'un homme, sa pureté et son impureté sont siennes et non pas celles des autres; c'est lui qui les attire, ce n'est pas un autre; lui seul peut les modifier et personne d'autre.
James Allen


Nous rêvons tous et toutes d'un bonheur durable, de rêves fous, et d'une vie plus saine. Comme ma cliente en thérapie-coaching solutions, nous devons également faire face à ce saboteur intérieur. Il sape notre estime et notre confiance personnelles. Il met à mal notre espoir et notre foi en la vie. À force de ne pas réussir nos plans pour une vie meilleure, nous en perdons la volonté de bouger vers nos altitudes et notre vision d'excellence. Comme l'écrit le philosophe James Allen, nous restons cependant responsables de la réussite ou non de notre propre vie.


Il est urgent d'adopter des attitudes intelligentes pour contrer ce saboteur intérieur. En voici trois que j'exerce moi-même dans les moments plus dépressifs de ma propre vie.


1: Méfie toi de la généralisation abusive.

Lorsque tout va bien ou lorsque tout va mal, l'esprit humain a tendance à généraliser. Le langage humain adopte des mots récurrents comme ceux de ma cliente. Toujours, jamais, tout le temps, chaque année, tous mes rêves, toutes mes croyances, tout ce que je suis, sont autant d'expressions desquelles il faudrait se méfier.

Pour les déloger de notre langage quotidien, il est nécessaire de développer la méta-vision.

Dans le cas de ma cliente en thérapie-coaching, je l'ai amenée à réfléchir à la réalisation effective de ses rêves. Nous avons fait marche arrière sur le fil du Temps. En fait, elle s'est aperçue que plusieurs de ses rêve étaient réalisés. Je l'ai donc invitée, en premier, à changer les expressions de son langage. Les mots parfois, de temps à autres, possiblement, de temps en temps, quelque fois, lui sont apparus comme générateurs d'un meilleur équilibre de vie.


2: Pose toi des bonnes questions.


Se poser des bonnes questions est toujours nécessaire. Dans le cas de ma cliente en thérapie-coaching, le fait de se poser les bonnes questions a libéré un déchaînement de fous-rires, une libération essentielle des tensions intérieures et une détente formidable au niveau de certaines attentes rigides envers elle-même.

Les bonnes questions complètent ce que le langage ne dit pas.

Le langage est source de malentendus. ( A. de St Exupéry)

Car le discours est incomplet. Nous avons tous et toutes tendance à faire court, à couper les coins ronds, à ne pas aller au fond des choses. Les meilleures questions seront donc celles qui iront chercher les détails de ce que nous oublions souvent inconsciemment de mentionner! Dans le cas de ma cliente, voici quelques questions fort réalistes que nous avons trouvées ensemble.

Quel est l'intérêt du saboteur ?

Quel est le plan du saboteur?

Connais-tu ce saboteur?

Où l'as-tu rencontré la première fois ?

Qu'est-ce que tu aimes chez ce saboteur ?

Pourquoi l'endures-tu ?

Qu'est-ce qu'il te rapporte?

En quoi c'est important pour lui que tu ne réussisses pas certains de tes rêves ?

Quels rêves t'a-t-il empêchée de réaliser?


3: Apprends à refaire confiance à tes ressources


Une ressource est une capacité, une force, une qualité, une organisation efficace, une puissance que tu reconnais en toi !

Dans le cas de ma cliente en thérapie-coaching, nous avons établi un tableau récapitulatif de toutes ses victoires. Puis pour chacune, nous avons observé comment elle avait fait pour les obtenir; Ce qu'elle avait mis en place, ce qu'elle avait acquis.


Elle a été étonnée de voir combien ses ressources positives étaient puissantes. Grâce à un outil d'ancrage, elle les as remémorées et vivifiées. Ce fut au point que son beau navire s'est redressé et a su traverser la banquise glacée !

Croire en ses ressources est fondamental pour retrouver l'estime et la confiance en soi. Le travail sur soi en thérapie-coaching vous les fait retrouver. Il vous permet de propulser de nouveaux rêves et cela sans plus craindre le saboteur. Puis, si vous en avez le goût, vous pouvez aussi les investir davantage et les revitaliser par le travail motivateur d'excellence en groupe.


Déstabiliser nos croyances, nos arguments, nos excuses, nos généralisations abusives, nous permet de nous poser des bonnes questions réalistes, et de reprendre ainsi confiance en nos ressources personnelles en l'estime et la confiance en nous-mêmes.


Tu désires aller plus loin, prends-rendez-vous dès aujourd'hui!

25 % de réduction sur le prix de l'heure du rendez-vous durant tout le mois de janvier pour les personnes dûment inscrites à notre site.

https://www.votretherapiecoaching.com









49 vues0 commentaire